Sculpture

mat_lartnak

Si de mes dix doigts

J'avais pu sculpter ta peau,

J'aurais voulu sculpter

La forme que dieu donna

A ton corps de madone.

Façonner la courbure

De ton dos de Fayence,

Le polir de mon lustre

Jusqu'à la défaillance.

Tracer du bout des ongles

Le sillon de tes reins.

Et au creux d'une absence,

j'aurais glissé ma main

dans tes cheveux de feu,

dans ton buisson ardent,

sur tes lèvres rouillées,

ton duvet scintillant

pour cueillir la fumée

volatile de malheur

roucoulant dans ma gorge

comme une ultime erreur


Report this text