Sensualité

marivaudelle

j'attends, je désire, je pleure, je coule, j'attends toujours

Que mes courbes automnales
Soient refuge à tes mains
Ma poitrine tendue
Fontaine minérale
Mon sourire pour le tien
Esquisse sur tes reins
D'un doigt trop vagabond
Sur collines et sur mont.

Sentir ta main si douce
Glisser dans mes cheveux
Une main sur la cuisse,
Une fusion des yeux
Comme un cheval en course
S'envoler vers les cieux
Visiter la Grande Ourse
Se prendre pour des Dieux.

Report this text