Shangri-La

blonde-thinking-on-sundays

Elle fleurait bon le sable mouillé,

Le granit rugueux et froid,

Le carrelage usé,

Toute l'année...

Quand les embruns

S'éclatant par delà les digues

Volaient aux quatre vents,

Ce sont l'iode fraîche

Et le varech de l'estran

Qui l'embaumaient.

L'hiver :

Le bois craquant dans l'âtre...

Shangri-La,

Ta porte était toujours ouverte

A tous et aux beaux jours,

Sur une simple courette

Baignée de soleil,

De tant de premiers pas

Et de genoux écorchés.

D'amour...

Shangri-La,

Si l'envie me prend de te retrouver

Je caresse de ma paume de main

La roche de Diélette

Et je ferme les yeux.

L'écume de nouveau se brise en mon cœur.

Me reviennent alors

Odeurs, rires, regrets.

L’amertume du révolu bonheur.

Report this text