Si les mayas avaient raison

le-fond-et-la-forme

Nos deux lamas papotent

Compères mâchant la quinquina

Ils parlent papilles et capirina

Papillotes et paprika

Nos deux lamas papotent

Potinent sur Pietro et Felipa

Comparent siku et zampona

Sans prendre garde au panorama

Nos deux lamas papotent

Plus de tapage, plus de pépiements

Plus de moteurs pétaradants

Ou d’avions hurlants.

Nos deux lamas papotent

Personne pour les importuner

Personne pour les parquer

Personne. Personne ? 

Lac du Titicaca, le 21 décembre 2012 à 12h.

(exposition Photopoésie 1er juin 2012)
Report this text