Si on prenait l'air

pierrebeaudelot

Mes voeux pour 2023

Si on prenait l'air

Un chameau broute l'herbe maigre dans mon parterre
Soleil de plomb, chasseur d'ombre, moi je me terre
Un ours polaire longe les murs glacés de ma ville
Tentes dressées sur les pavés, frissons, corps fragiles.

Odeur de gaz qui flambe, toux rauque, ma planète a de la fièvre
Bruits de bottes, missiles au rabais, enfants dans les ténèbres
Les filets tremblent, les stars s'accrochent à la voute céleste
Or noir dans les pipelines, les billets volent, dollars indigestes.

N'oublie pas, reste bien éveillé… mais si on prenait l'air ?
Fenêtre ouverte, je te la donne, sur un beau plat, je te la sers
Entre chat gris et plumage irisé, tu marches sur un fil,
Délicat équilibre, paysage vibrant, les montagnes rutilent.

Givre de l'aube, brise câline, et si on prenait l'air ?
Une vision, un rêve, un cheval, tes mains tiennent les rênes
Surprises en pagaille, impatient, l'horizon s'éclaire
Au loin, Big Ben nous sonne, minutes secondes égrène.

Heures dorées, se parler, magie des petits instants
Marcher ensemble, échanger, en dehors du temps
Douces, claires et brillantes gouttelettes d'eau
Nouveau départ, nouvelle année, je te l'offre, c'est cadeau.

Les notes prennent leur envol, vives couleurs sur le revers
Chante, danse, pas une minute à perdre, viens on va prendre l'air.

Report this text