Solitaire

chris-mo

Bon sens les mots abondants sur le flot

Provoquent chez moi une intensité d’émotions

J’ai envie de les rassembler par pots

Afin de t’exprimer mon hésitation

Des Stéréotypes étouffent ne fût-ce qu’un do

Re mi-fa-sol et enterrent mon exaltation

Les torrents de préjugés cherchent un ko

Ma résistance repousse facile l’agitation

Mon univers reste mon thermos

L’érudit dont le verbe secoue mon audition

Me frappe de mutisme avec brio

Je cherche à repousser l’immonde aversion

Une coulée de relation me fuit de facto

Ne crois pas que c’est une révocation

Un rejet et que je te balance in extenso

 

Un tempo qui frappe dans le micro

primo, secundo, tertio

Fais danser mon ego entre deux eaux

Primo, solitaire , vis dans l’admiration

Secundo, égoïste , garde mes  impulsions

Tertio, impossible de réveiller ma diction

 Face à toi mon ami je pèse mes mots

Je ne te snobe pas, c’est mon addiction

La vérité est que je ne peux dire un mot

 Ma bulle est mon seul lieu d’expression

 

Des années dans le dôme dont je suis accro

Plus rien à dire si tu veux partager une concoction

Dans un bar, un pub, ou en disco

Tu ne me trouveras pas hors de mon air de prévention

Ma sphère est ma demeure de solo

L’impossibilité d’échanger à haute voix les salutations

Je me terre dans mon aire de repos

Où seul je maitrise les limitations

 

Un tempo qui frappe dans le micro

Primo, secundo, tertio

Fais danser mon ego entre deux eaux

Primo, solitaire je vis dans l’admiration

Secundo, égoïste je garde mes impulsions

Tertio, impossible de réveiller ma diction

 

Face à toi mon ami je pèse mes mots

Je ne te snobe pas, c’est mon addiction

Plus fort que moi scotché dans mes sabots

Ne m’en veut pas, c'est ma description

Condamné et fixé aux poteaux

De ma plaine que j’aime avec dévotion.

Report this text