Vieillir c'est mourir un peu

mamselle-bulle

Tu le connais ce sentiment profond de solitude.

Et bien voilà. J'y suis. En plein dedans. Plus personne. Plus d'amis. Rien de prévu pour le nouvel an. Absolument rien. Pas une invitation. Pas un signe.

Quelques personnes qui te disent qu' elles sont là. Mais qui ne le sont pas. Pas vraiment. Pas physiquement. Juste dans les mots. Pas dans les actes.

Absence total d'intérêt pour la vie. Plus d'espoir. Sentiment d'être une ratée. Ça s'insinue. C'Est là. Ça colle à la peau. Tout devient sombre.

Et moi. J'espère en silence partir par accident. Que tout s'arrête. D'un  coup. Plus ou moins brutalement. Une envie de crever qui n'a de cesse de grandir.

Je pourrai oui. Mais la culpabilité de ce geste me rongerait. Même après mon dernier souffle.

Alors oui. En secret. J'espère que tout s'arrête. Chaque fois que je glisse sous la douche. Chaque fois que je passe près d'un pont. Chaque fois que ma voiture  frôle un arbre. Chaque fois qu' un bus pile à côté de moi.

Rien n'y fait. On dirait que je suis condamnée à rester ici. À traîner ma carcasse. À devenir de plus en plus seule chaque jour.

Faire des projets de vie à deux. Voilà comment on pourrait résumer. Avenir en duo incertain. Sombre.

"Elle avait l'air heureuse. Si seulement on avait su...".

Vieillir. c'Est mourir un peu...alors partir par accident ce serait pas si grave.

Après tout ce serait partir comme je suis venue...

  • Très beau texte, des émotions à fleur de peau..je me lis dans ces mots. Merci pour ce joli moment même si les larmes brouillent mes yeux. Zizza ny

    · Ago almost 5 years ·
    Default user

    Zizza Ny

Report this text