Sous le vent tiedi de septembre

Francis Fried

Pause au bord de la meuse près de Saint Mihiel. "je suis extrêmement touché que vous ayez pu mettre ce lieu en lumière sous votre plume il prend un éclat que je ne soupçonnais pas " JC de Marolle

Il a mis de la couleur sur le bord de la rivière, sur un vieux bout de ficelle il a accroché un fer à cheval et quelques cailloux de formes étranges. Il a semé des marguerites et planté là trois pousses de bambou. Il a repeint en bleu et vert le vieil arbre mort. La voie ferrée regarde d'un air désaffecté grandir ce petit jardin nommé « paradis ». Émeraude, la Meuse endormeuse y a perdu un bras, il croupit sous le vieux pont nommé « le bain des soldats ». Chaque fois que j'y viens un héron me cède la place. Ce midi, l'ombre des roses trémières ondule sous le vent tiédi de septembre.

  • Ce texte est reposant, vraiment... Et si en plus j'y trouve des roses trémières, alors, je prends la place au héron. Je suis sûre qu'il comprendra. Merci !

    · Ago 4 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

  • un agréable texte qui respire la vie, la création et le plaisir dans la nature

    · Ago 4 months ·
    59419611 604456453389903 2244380854681862144 n

    ventvert

Report this text