* Dernière marche *

torpeur-

...



La neige est tombée tout au long de la nuit, recouvrant peu à peu les rues du petit village. Tout le monde dormait dans la quiétude apaisante qu'offrait ce lieu préservé.


Sauf toi.


Toi qui ne dors jamais, qui préfère vivre la nuit. Ça te correspond mieux, tout y est en noir et blanc, pour de vrai. Bonnet, écharpe, manteau, chaussures et tu avais déjà le nez dehors. Pour profiter en avant première de ce spectacle tant désiré.


Au loin, la montagne semble avoir disparue, cachée derrière un immense brouillard. Il n'y a que les flocons qui tombent, que rien ne semble pouvoir arrêter. Aucun bruit parasite, pas d'humain. C'est devenu possible de marcher au milieu de la rue, et pour une fois, t'es d'accord pour laisser quelques traces derrière toi. Car tu sais qu'elles seront vite recouvertes.



Au petit matin, les recherches se poursuivent, les lumières des gyrophares bleus et rouges rebondissent contre les parois des maisons, qui ne sont pas habituées à une telle frénésie. Le village a dû mal à émerger, et bien loin de comprendre ce qu'il s'est passé. Ils disent s'appeler les secours, mais ne sont là qu'une fois que quelque chose s'est vraiment passé. Car personne n'a su voir, en amont, ce qui se tramait. 


Tu voulais profiter une nuit encore de la magie de la neige, puis leur montrer à tous ta douleur que personne ne pouvait apaiser. La neige a partiellement recouvert la scène, comme si elle te protégeait une dernière fois de leurs regards.

  • Très beau texte, j'aime beaucoup, malgré le drame quelque de poétique s'en dégage.

    · Ago 9 months ·
    Film petit prince

    missfree

    • merci c'est gentil

      · Ago 9 months ·
      P1070272

      torpeur-

Report this text