Toi

Pauline Bouyssonnie

Ce soir tu existes devant moi

Et je suis prête à dicter ma loi.

On se côtoie depuis des jours

Ce que tu es n'est pas qu'amour.


Tu m'attires souvent je te fuis,

Le bon moment c'est la nuit.

Quand tout chauffe mon corps

Le faire est loin d'être un effort.


Courbée de base et dépourvue

En un flot sauvage tu es nue.

Pourtant tu sais avoir du sens

Si on te lit, après on te pense.


Tu es mon corps et mon âme,

Sans doute celle qui me calme.

Un flot de lettres qui se tapent

Et l'imaginaire qui me rattrape.


Tu es un vice et ma passion,

Un élan de vie, une pulsion,

Qui se veut hâtive et taquine

Tu es ma plume non coquine.


Je veux partir vivre loin de tout

Pour te faire face et être nous.

Dans cet univers si généreux

Des lieux beaux et silencieux.


Tu es mes lettres, mes envies.

Grâce à toi j'existe et je me lis

Tu n'est pas toujours paisible

En revanche tout à fait audible.


Tu es en moi mais je te dicte,

On le sait bien que tu es stricte.

Mais c'est très bien car avec ça,

Je fais l'éloge de ton pourquoi.


**Tu es mon écriture que je ne contrôle pas.Tu deviens celle qui grandit et restera. Même si c'est d'abord juste pour nous, Tu es celle que j'aime faire avant tout.**

Report this text