Tourner bourique

Adelphine

Des instants de calme dans des bruits d'orage. J'ai des moments qui me reviennent. 


Des allures que tu prenais. 

Des paroles que tu avais. 

La silouhaite que tu habitais. 

Des chansons que tu chantais. 

Ton visage que je regardais. 

Tes hanches que je contemplais. 

Tes lèvres qui me narguaient. 

Ta nuque que tu découvrais. 

Tes clavicules qui ressortaient. 

Le bas de tes reins que je devorais.

Les jeans que tu portais. 

Les responsabilités que tu prenais. 

La créativité que tu employais. 

L'attention que tu avais. 

Des sourires que tu offrais. 

Des joues qui rougissaient. 

Du timbre avec lequel tu parlais. 

Des fois où je te répondais à côté, j'étais déconcertée. 


Une respiration qui m'habite, de ton souvenir je m'habille. 

Le vide s'est déjà installé. Il a pris place dans creux où tu vivais. 

Tu es un soupir que je relâche. Tête sur l'oreiller de pense à toi.

Report this text