Tout.

petit-scarabee

caprice

"je veux tout, tout de suite et non pas me contenter des restes ! Rien qu'une vie ne suffit pas, l'éternité pour pleurer. Tout essayer, tout de suite sans crainte pour le lendemain. Je veux tout, tout de suite et oublier le passé, et oublier l'avenir. Je veux vivre, pleinement, sans oublier un reste ! Pas de moitié, pas de vos restes ! Ressentir, toucher, palper, croquer à pleine dent, tout vivre bon ou mauvais, vivre simplement. Et quand viendra la fin, cette fin inéluctable, je m'en irai repue avec dans ma bouche encore cette arrière-goût d'une vie bien remplie. Et je me rirai de tout et je me rirai de vous, de moi, du chemin parcouru, de ces petits malheurs et de ces grands chagrins. Cracher au visage du regret. Célébrer tous ces petits ratés. La mort sera alors ma bonne amie, une amie de longue date que l'on revoit enfin. Bras ouverts, prête à l'étreindre, je lui dirai qu'elle avait bien raison, que tout ne tient qu'à un fil et que le voyage en valait le coup. Que la vie est une sacrée catin ; qu'un rien peut la frustrer, qu'un faux pas peut tout faire basculer. Je lui dirai que nous pourrions partir enfin, que plus rien ne me retient. Dépêchons, chère amie car même l'éternité n'est pas assez longue pour me reposer de ce périple. Là-bas, je soignerai mes blessures. Mais avant tout, vivons. Je veux tout, tout de suite et pas me contenter des restes." 

Report this text