Tout du long

eskimonaute

Une mégalopole qui dort est du caviar

Le long de la Seine les monuments sont éclairés. Les fêtards déambulent dans les rues. Elle accélère son pas pour ne pas manquer le dernier métro. Aucune âme qui vive sur les deux quais de la ligne 12. Comme le dernier humain sur terre, elle se régale de la solitude et de l’espace qui s’offrent à elle tels des mets d’une exceptionnelle qualité à Paris. L’arrivée du métro sonne comme la fin de l’éden, et rampant jusqu’à elle, il ouvre ses wagons bondés d’individus ivres et braillards. Un dernier regard et la magie de Paris s’éloigne de nouveau.

  • Très joli texte ! Je ne suis pas convaincue par l'image de l'Eden pour désigner un son, mais le reste est comme un petit bijou dans un bel écrin. Merci !

    · Ago almost 6 years ·
    1769087351450 iaymvv16 l

    luz-and-melancholy

    • Merci beaucoup de m'avoir lu!! je voyais plutôt l'Eden comme un espace et le métro comme un son mais bon tant pis !

      · Ago almost 6 years ·
      Bangbang

      eskimonaute

Report this text