Tout ici tourne en rond

dary-crawl

Quel temps perdu

On lui dit souvent,
Qu'il n'est jamais content.
Il répond immanquablement
" De quoi devrai-je me réjouir égoïstement ? 
De la mort de millions de femmes et d'enfants ?
Qui souffrent et meurent à chaque instant ?
De ce monde rempli de faux : 
Croyants, 
Mécréants, 
Partisans,
Malodorants,
Qui subissent le monde en couvant leurs vains trésors et en adorant leurs merveilleux enfants.

La vie de ceux qui meurent avant longtemps, ne les empêche pas de vivre en chantant, en jouissant, pendant tous ces holocaustes charmants, pensent ils sûrement"


On lui rétorque: " Mais voyons profitez donc de tous ces merveilleux moments. Pensez comme vous le faites ne soignera pas les mourants, ne ressuscitera pas les gisants.
Si tout cela vous déplaît tant, sacrifiez-vous pour ces agonisants."
En le culpabilisant toujours, puis en le raillant.
Mais malheureusement pour eux, il a lui aussi des enfants.
"Les problèmes sur cette terre sont terrifiants, mais puis-je abandonner mes parents pour aller combattre au son de mon olifant."
Alors pour montrer son cœur si peu vaillant, il ne lui reste par solidarité qu'à n'être jamais content.

Report this text