Trois petits tours et puis s'en vont

Aurore Bernard

Purges ta peine dans cette prison dorée ,ornée d'un grand portail en fer forgé

Que tu continuera à payer, dans le seul but d'être enfermer

 Au détriment de ton âme et de tes rêves d'enfants

 Tu as choisis de tourner le dos au vivant

Tu donnes ton âme à la richesse

De ton espèce elle est prêtresse ...

Sans elle tu n'es plus rien sans elle tu es un chien

Tu la maudit  et elle te le rend bien

Te transformant en minable vaurien

Prêt à tout pour la tenir entre tes mains.

Report this text