Trois poèmes

Patrice Saucier

I

Luxuriante

Au sommeil

Que lentement cette nuit

S'achève

II

Ma bête noire

Est mon pain béni

La victoire diurne

Apaise mon ciel

III

Toutes les rues

Sont empreintes de mystères

Et du sang séché

De quelques imprudents

Report this text