Troisième personne

aren_seondi

Intrépide, impatient,
Il se heurte souvent.

Dans la brume il ne distingue rien
Mais son ardeur n'a pas de frein.

Il court, il court.
Tout droit, toujours.

Il se blesse parfois.
Même souvent je crois.

Mais il continue d'avancer.
Je ne sais vraiment pas comment il fait.

L'espoir le transperce
Je le voie il ne cesse
De courir, de toujours courir
A croire qu'il cherche au plus vite à mourir.

Je lui crie, je lui hurle
D'arrêter cette course ridicule.
Cette course contre le monde
Qui lui donne mine moribonde.

Je crie, je m'époumone.
Je voie bien tout ce qu'il donne.

Je le supplie d'arrêter
Mais il n'arrive pas à m'écouter.

Cet homme que je voie là
Cet homme qui n'est autre que moi.



  • Cela me fait penser à un mauvais rêve où les acteurs sont aussi leurs propres spectateurs ! une ambiance brumeuse de Nouvelle Angleterre... j'aime beaucoup ce genre d'écriture, courte dans le rythme, comme un souffle court qui transcrit l'angoisse et la chute qui traduit une révélation inattendue... Merci pour ce nouveau texte :)

    · Ago over 3 years ·
    14447419016251

    bouille-de-lune

    • C'est moi qui vous remercie ! C'est exactement ça =)

      · Ago over 3 years ·
      429

      aren_seondi

Report this text