TROP DE LUNES

Sylviane Blineau

poème en vers libres








T R O P   D E    L U N E S





Comment parler de ce que l'on a perdu,

Sans regrets inutiles ?

Se faire la leçon ?

S'attrister ?



Je me rempaille.

Comme une chaise percée qui a vu trop de lunes.



Je ne vais quand même pas me séduire ?

...Me gagner à ma cause,

Il faudrait le pouvoir !



Je me souris,

Je me gâte et ne veux me taler.

Ah, parler encore de l'Amour,

Celui d'avant le temps présent,

Sans l'idéaliser !

Sans le noircir non plus !



Pouvoir me remmailler avec un fil d'argent... Coudre et recoudre et repriser ?



Comment parler

De ce que l'on ne sait plus ?

  • Comment réussir à dire les silences et les questionnements...
    Et bien comme vous le faites...

    · Ago over 6 years ·
    P1040681 465

    yan--2

    • oui, avec le temps contourner l'heure ou la saisir, au
      contraire ave un brin d'humour...

      · Ago over 6 years ·
      Default user

      Sylviane Blineau

Report this text