Trop-pleins

douxfoutropforever


Trop-pleins

 

Laissez-moi enfin

Dévider l'écheveau

Filer à perdre alêne

Dans les corps et à travers

Nos cuirs saturés

 

Laissez-moi sans fin

Tisser, râper, moudre et concasser

Les concepts, les idées

Sans tomber dans l'émail

De vos filets trempés

 

Il y eut bien trop

De trop-pleins de tout

De toux simulées

De roues carrées à ovaliser

D'ellipses éclipsées

De cercles viciés empoisonnés

 

D'un trop-plein de vide

J'en viens à me gaver

Ou même d'une vie avide

De me réconcilier.


Report this text