Tu préféré être seule qu’étre accompagné par des lumières

Julia Pino

Tu t'habits comme tout le monde pour passer inaperçu.

Tu veux pas qu'on te regard. Tu veux être invisible.

Frôler les murs, et regarder les pavés. Tu cherches les coins sombre pur étouffer ton âme.

Le soleil, te brûle le visage, comme les vampires. Tu fermes les stores, et comble les troues.

Tu sors le soir, vie la nuit. Tu dors le jour, parce que c'est long. Long d'attendre que l'obscurité revienne.

L'été arrive et ça ne t'aide pas. Le matin ensoleillé ainsi que le coucher.  Tu préféré les sous sol, au terrasse. 

Report this text