UN de ces jours

bernie52

poésie libérée

Un de ces jours, un beau matin…

 

Un de ces jours un beau matin

Allons fillette partons gaiement

Bleue est ta robe de printemps.

Mais les myrtilles si jolies

Ont taché ton soutien-gorge.

Oh ma mie si je n'ose

chemin faisant te lutiner

c'est que le diable qui sommeille

en moi a peur de s'éveiller.

Plaisanteries et commérages

Ta bouche en cœur a explosé

Les boutons d'or de ton corsage

Et je me suis laissé aller.

Tu n'étais pas vraiment jolie

Mais ta poitrine pleine de myrtilles

A emballé mon cœur coquin.

C'est alors qu'en ce chemin

Sur les tendres fleurs enivrantes

J'ai osé cueillir en mes mains

La perle cachée dans ton antre.

Pardonnez-moi si je m'épanche

Mais cette belle pervenche

Au retour de notre escapade

M'a renvoyé à mes salades.

Allez fillette

Reviens me prendre

La main ou autre de mes membres

Un de ces jours un beau matin

Car je me meurs de tes câlins.

  • Quel joli poème, d'une légèreté ! On imagine cette belle pervenche pourtant si sage ...

    · Ago over 8 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text