Un dinosaure peut aussi cacher une histoire.

daniel-m

Le voyage d'Arlo


Oui, j'ai vu Arlo, et alors ! Le voyage d'Arlo est probablement l'animation Disney Pixar la plus controversée de ces dix dernières années … et puis à force de lire des critiques d'adultes sur un truc qui a été fait pour des gamins, j'ai eu envie de voir ce DA qui, lorsque l'on regarde la bande annonce, n'a visiblement pas de grandes prétentions intellectuelles …

 

Synopsis...

 

A partir de 6 ans

 

Et si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l'extinction des dinosaures n'avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s'étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ?

  
Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot. (allociné)

 

Il suffira à l'adulte de base de lire le synopsis pour se rendre compte avec une certaine  logique et la frustration qui naturellement en découle, que « le voyage d'Arlo » n'a pas besoin de notre ministre de l'éducation nationale pour nous pondre des textes incompréhensibles afin de faire croire aux blaireaux que nous sommes, qu'ils sont des imbéciles sans dents et sans matière grise. Ouais, c'est juste une petite histoire bien sympa de dinosaure de plus pour faire kiffer les plus jeunes. Désolé !

 

Oublions ici le réalisme perturbant de pédagogie de « Dinosaures » des studios Disney sorti en 2000. Je me souviens l'avoir vu lors de sa sortie en salles alors que mes deux filles étaient encore toutes petites. Je pense qu'à l'époque le papa avait plus apprécié que ses enfants. Pour Arlo, ce n'est pas pareil et nos graphistes et scénaristes ont adroitement rectifiés le tir.  L'on revient à un conte traditionnel où la fiction est reine. Ok, cela est destiné pile poil aux gamins entre six et huit ans, car juste après ils sont déjà branchés Jurassik world et Star wars ! Donc, profitons de cette petite histoire sans prétentions qui hésite entre naïveté et graphismes faussement puérils pour faire plaisir à nos petits aux quels l'on impose hélas de grandir de plus en plus vite.

 

L'adulte que je suis a même versé une petite larme, tellement cette histoire, qui en est réellement une pour une fois, a été touchante. Mais rassurez-vous, on y rit et l'on y sourit très souvent également. Nos scénaristes ont puisé dans les vieilles valeurs surannées telles que la famille, le courage ou la tolérance. Un petit retour en arrière qui surprendra ceux et celles qui sont habitués aux histoires high tech pour enfants genre « Vice Versa », que seuls des adultes avertis et licenciés es psychologie pouvaient comprendre.

 

Le voyage d'Arlo est un dessin animé pour enfants, digne de ce nom et cela faisait longtemps que les scénaristes complexés ou frustrés (c'est selon) de Disney Pixar n'avaient osé autant de naïveté et en même temps autant d'intelligence pédagogique et artistique. Alors oui, le graphisme (numérique) compliqué, combiné entre souci du détail et en même temps souci d'une certaine épuration graphique peut surprendre ou rebuter l'adulte entrainé (perso, c'est la seule chose qui m'avait réellement dérangé). Cela dit, les gamins ont beaucoup apprécié et apprécieront encore longtemps ce très joli Voyage d'Arlo. Alors ne les en privez pas, ils grandiront bien assez vite.

 

Prenez soin de vous.

Signaler ce texte