Un homme -13-

aile68

Comme dit le proverbe, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Gérard a profité de son samedi sans Marie-Claude pour acheter quelques cadeaux à ses neveux et nièces qu'il regrette de ne pas voir assez, d'ailleurs ses frères et soeur lui reprochent bien son absence. Bien sûr ils ignorent l'existence de la jeune femme. Elle a droit à son cadeau elle aussi: une jolie écharpe pour la protéger du froid de l'hiver qui est toujours bien rude. Comme par hasard, il a rencontré Billard juste au moment où il cherchait le précieux cadeau. Il a piqué un de ces fard! Billard est bien sympa malgré son regard qui vous scrute comme s'il cherchait à démasquer son interlocuteur, mais quand on le connaît y a pas plus pâte molle que lui.

"Jolie écharpe! C'est pour un cadeau? a-t-il demandé.

- Ah ouais! J'hésite encore... Et toi, ça va?

-Ouais, heureusement qu'on a le week-end pour dépenser l'argent qu'on gagne.

- Ouais, comme tu dis. T'es tout seul?

- Ouais, j'ai lâchement abandonné ma femme et mes mouflets.

- Ah, bon! T'es un mauvais père, alors...

- Et un excellent amant! a-t-il dit en faisant un clin d'oeil à Gérard qui n'a pas su comment l'interpréter.

ça te dit de prendre un café?

- Ouais, si tu veux a répondu Gérard en posant l'écharpe toute douce en ayant la mauvaise impression de quitter Marie-Claude.

- Et cette écharpe, tu la prends pas? a demandé le bon Billlard plus par souci de le rappeler à Gérard que par curiosité.

- Oh! Je reviendrai...

- Mais non, tu vas pas la laisser! s'est exclamé le bon Billard. Pendant que tu fais la queue, moi je fais un tour pas loin".

On voit qu'il a l'habitude de faire les boutiques.

Gérard a choisi une file d'attente et s'est mis à cogiter. Est-ce que Billard savait pour Marie-Claude et lui? Et les autres? Oh! Et puis zut à la fin! Si on jasait dans son dos, tant pis! Il s'est dit qu'on a qu'une seule vie et il comptait bien en profiter à présent qu'il avait quelqu'un dans sa vie.

(à suivre)

Report this text