Un homme -21-

aile68

Gérard a envie de s'affirmer au bureau, il en a assez de faire le bon élève qui écoute bien ses professeurs en l'occurrence le boss et bien entendu le grand Billard. Depuis deux ans qu'il est là, il n'a jamais pris d'initiatives, c'est normal mais le temps du changement est arrivé selon lui. Comment faire comprendre ça à son supérieur et à son collègue? Son père veut qu'il apprenne sur le tas mais ce dernier ignore combien ça le contraint à toujours se taire et à ne faire qu'écouter et prendre des notes. Certes pendant les visites sur les chantiers il est un peu plus sollicité, et puis c'est lui qui tape  les courriers et qui garde une trace écrite des projets avec Marie-Claude maintenant afin de faire entrer le métier. Travailler auprès d'elle est vraiment agréable, elle est patiente et claire, et surtout elle sent bon la fleur et le lait. Le centre commercial avance bien, on aimerait qu'il soit prêt avant l'été. Un autre projet se profile à l'horizon, un parc d'attraction sur le thème de Tex Avery, toujours en utilisant le bois comme matériau de construction pour faire "western". La boîte se distingue ainsi par sa construction en matériau naturel, le boss faisait déjà du bon travail dans la construction de bâtiment en béton, à présent il est respecté dans la profession pour son intérêt pour l'écologie. Dans le parc d'attraction on laisse une grande place à la nature, ce que le patron voudrait c'est construire des bâtiments, en béton, certes, mais qui accueillerait des arbres et beaucoup de végétation pour amener de la fraîcheur pendant les épisodes de canicule et pour lutter contre la pollution.  ça se fait déjà bien à Paris et à plus grande échelle à Milan également, il voudrait faire un déplacement en Italie pour voir comment ça se présente. Gérard et Billard seraient de la partie. Qui parle italien dans la boîte?  Après un tel projet, le boss raccrocherait, les années ont passé à une telle vitesse! Bâtiments et autres constructions lui survivront longtemps après sa mort et puis un jour il faudra les réhabiliter. Où en sera Gérard après la retraite du boss? Lui-même et ses collègues devront chercher un nouvel employeur. Pour l'instant il ne leur a encore rien dit (surtout après le discours du début d'année!). Il faudra qu'il le fasse, par honnêteté et pour son honneur personnel, mais pas avant cinq ans. C'est la limite qu'il se donne si sa santé ne lui fait pas défaut.  

Report this text