Un livre ouvert

ecri-en-vain

Un livre ouvert, page 288

Nouveau chapitre, le 24è

De l'aventure et de la peine

Pour ce nouvel acte

 

Répréhensible pensez-vous ?

Je ne pense pas, non, pas du tout

Je dirais plutôt honorable

Dans une atmosphère palpable

 

Je m'accroche aux molécules

Qui tournent et éclatent dans l'air

Comparables à de petites bulles

Venues exaucer mes prières

 

Certains s'arrêtent pour lire

Faire glisser leur regard

Parfois juste quelques lignes ou pire

Quelques mots puis repartent

 

Un courant d'air se dresse

Traverse la pièce à toute vitesse

Page 294, 6 mois plus tard

L'histoire a changé, au revoir

 

A l'homme pâle errant sans but

A l'homme perdu, dehors, dedans

A l'âme en peine, vide de sentiments

A l'âme pleine de tourments

 

L'histoire a changé voyez-vous

L'auteur aurait changé de style

Et voilà l'homme, devant nous

Travaillant d'arrache-pied, habile

 

Il s'enhardit et, dynamique,

Chaussures noires et sourire aux lèvres,

Son cœur s'emballe, bat la rythmique

D'une mélodie qui s'élève

 

S'il ne pleure pas, nous oui, de joie

S'il ne crie pas nous oui, la délivrance

S'il ne s'affaiblit pas nous oui

Nous non mais lui s'épanouit

 

Sans mettre un terme à son histoire

Mais sans vouloir plus en savoir

L'homme saisit cet ouvrage qu'il aime

Un marque-page et le referme

Report this text