Un matin

leeman

pour toi...

"Un matin de printemps, fin avril, je me réveille. Je sors d'une légère nuit qui ne fût que magnifique. Pour ainsi dire, je n'avais jamais connu telle douceur, et ce que tu m'as apporté là m'a complètement transformé. Tu es là, la main gauche et la tête posées sur mon torse, me réchauffant partiellement de ton petit souffle agréable. Il fait déjà jour, dehors, un jaune merveilleux franchit les volets de ta chambre. Je souris, je soupire, je prends le temps de réfléchir. 

C'est un matin comme jamais je n'ai pu vivre. Je me sens enfin heureux, après tant d'années. Les mois ont été longs, mais vois-tu, les promesses que je t'ai faites n'ont pas été en vain, nous sommes bel et bien dans le même lit... Oh. Je te vois ouvrir les yeux et sourire, tu as l'air ravie de me voir à tes côtés. Tu sembles être un ange divin, que tu es belle... Et tu viens t'allonger sur moi, comme pour m'éteindre encore plus avec passion. Tu nous recouvres des draps, pour que ayons chaud... Que c'est doux, agréable... 

C'est un matin ou c'est la première fois que je te vois te réveiller. Durant des dizaines de semaines je n'ai pas pu être là, mais c'est fini. Dorénavant, je peux passer ma main dans ses cheveux, poser ma bouche sur son front et lui murmurer toutes les plus belles paroles du monde, l'enlacer fort comme j'ai tant voulu l'enlacer par le passé... Je sais que tout ça peut vous paraître niais, mais... Si vous avez la chance de trouver quelqu'un qui soit d'une infinie bonté avec vous, ne la lâchez pas. La jeune femme qui est dans mes bras à l'heure ou j'écris ceci est devenue tout pour moi. J'étais assez mal dans ma peau avant. Et puis je l'ai rencontrée, tout semblait croire que nous allions devenirs de bons amis. Mais même pas, ça c'est fait tout naturellement, ou presque... Je ne sais pas comment, mais la balance en a décidé autrement, et peu à peu nous sommes tombés amoureux...

Elle a su me donner un courage et une force vraiment constants pour continuer dans ma vie, j'ai réussi mes études, et j'ai pu la rejoindre. Je ne regrette rien, ça n'a pas de prix de voir ce bébé gémir et me serrer fort contre elle... La matinée ne fait que commencer, peut-être qu'un jour j'écrirai autre chose. Mais là, j'ai juste envie de me rendormir avec elle. 
Je t'aime, mon amour."

Report this text