Un nouveau réveil

bemol

Une micro-nouvelle (1000 signes +/- 10%) proposée à un coucours sur le thème "Un nouveau monde".

Le son d'un carillon me tire peu à peu de mon sommeil. Le soleil bien habité par ses rais et sa chaleur me cherche à travers les volets ajourés. Le plafond est vierge comme ma mémoire, ni jour, ni heure, ni lieu, rien dont je ne me souvienne.

Je me lève, tout paraît nouveau autour de moi. Les objets qui m'entourent me parlent comme s'ils me connaissaient mais je ne me souviens pas de leur langage, ni de leur histoire.

Un besoin de clarté se fait ressentir, ainsi que de réponses et de voir au delà de ce demi-jour. J'essaie d'ouvrir, en vain. Agacé puis énervé, une colère m'échappe et je reste décontenancé devant ces volets clos.

Puis la porte s'ouvre et une inconnue s'avance, elle semble comprendre et me sourit. Elle s'approche de la fenêtre et enfin la lumière me révèle ses teintes, ses parfums, et le dénouement de ce nouveau réveil.

Il est 15h10 au clocher de Saint Jude en face de ma chambre à la Résidence Vauban, et je suis atteint d'Alzheimer. Je peux à présent fermer les yeux et me retirer dans mon jardin, tant que je me souviens, avant le retour de ce nouveau monde.

Report this text