Une bande de la Gaule

onizuka

il était une fois une peuplade d irréductibles

souvent des sales gosses que l on pourrait qualifier de terribles

ils vivaient dans un village retranché la poésie

qui pour l empereur du spectaculaire était une hérésie

Rome vivait avec cette Idefix

que le monde devait se conquérir d une maniere rentable

que la guerre se déclare Cetautomatix

quand ils se réunirent autour de la table

le contrat proposé etait ponctué d une Asterix

celle de se soumettre gentiment à Cesar

perdre leur liberté était un trop grand risque

car soumis au commerce d esclaves étaient tous ses arts

les gaulois préfèrent le sanglier aux petits fours

le sang lié ils déciderent de s unir face à Rome

qui voulu bientot les faire courber par la loi du plus fort

n avaient pas marché les pièges du champagne et Babaorum

ils s écartèrent et suivirent leur Petibonum de chemin

s implantèrent partout à commencer par Lutèce

une fois tout conquéris, César se prit la tete à 2 mains

car les poètes implantés ne se laissaient pas test

il en tomba sur le cul eut Malococcix

Se retrouva les bras balland Abraracourcix

pour les détruire, il y implanta quelques pirates

afin de corrompre ces résistants par l intéret

se soumirent par ce biais quelques primates

mais l'ensemble des rebelles tenaient bon, César était attéré

il enclencha alors une guerre violente et frontale

en servant du bon consommable jusqu' à la television

la morsure de crotale aurait pu etre fatale

s ils n avaient leur potion magique: la liberté d expression

La resistance n 'est pas une Assurancetourix

elle ne permet pas toujours de garder une Bonemine

mais souvent rien ne vaut mieux qu'une bonne rixe

faire un tour et tout retranscrire d une bonne mine

et c est comme ça qu on temoigne et qu on lutte contre Rome

on aime la sale besogne, pas besoin de cd-rom

ils savent qu'on est prets et que nous sommes pour eux un virus

que leur son digital jalouse au fond nos Stradivarius

dans notre village pictave, le camp romain c'est le TAP

promouvoir la civilisation de la culture locale ils s'en tapent

ils préferent honorer et alimenter leurs propres Obelix

ils sont pour moi plus sales que les pervers matant sous des robes lisses

je prends pas de bouclier Arverne pour lancer ces mots

la Grande Traversée est de dire pour moi ce que je pense

j suis pas la pour leur promouvoir ma démo

juste dénoncer qu'on a pas tous le meme caviar dans la panse

je n'ai pas encore un Agecanonix

pourtant quand je vois le Panoramix

de nombreux gaulois deviennent intermitromains

je me dis que je me ferais bien druide

combattre ceux qui jouent de droles de droides

et qui se gavent allongés de grosses grappes de raisin

Alors oui on cultive, se rassemble pour transmettre l'héritage

des résistants et des poètes comme Hannibal qui venait de Carthage

Baudelaire, Esope, Villon nous ont laissé des Serpes d or

leurs ecrits sont des serpents qui dorment

et nous gaulois savons les reveiller

on a reçu les bons signes de Shérahazade

on s'arrose d histoires à grands coups de rasades

et faisons tout pour nous émerveiller

c'est que ça stimule une bande de la Gaule

qui nous empechera de ne pas devenir des adultes?

leur palais culturels les rendent souvent Gogols

leurs arènes ne sont pas des reines mais des putes

elles seront détruites à grand coup de catapultes

on en fera une nouvelle discipline olympique

ou l'on detruira tout ce qui est de la civilisation romaine du pognon

souvenez vous de la Révolution et de ses piques

ou l on voyait troner nombres tetes de romains cuisinés à l'oignon

excusez moi d etre à ce point anthropophage

mais tout est permis dans un slam dessiné

alors pour le banquet final on servira du potage

ou l'on verra les couilles baignées de tout ceux précedemment désignés

                                                          Onizuka

Report this text