une fleur

David Ralin

Milles roses dans un jardin

La trouver à la rosée du matin

Au hasard du chemin

Est une chance sublime

Tant mystique voir divine

Tu devines et trépignes

Avec le charme des saisons

Du cocon au chardon

Ardent de passion

Elle a fleuri.

Il est temps de la cueillir

Endormie au gout de la vie

Pousse-la à s'épanouir.

Vers un avenir à souffrir

Aux éclats de rire

Aux larmes de faillir

A gémir

Tu dois la faire frémir.

La voir faner

Aux fils des années

A chaque pétale effeuillé

Risque de te voir pleurer.

MAIS

A la clarté du printemps

Ressemblance en la providence

Attirance en l'abondance

La voir sourire

Pour te voir guérir

Esquive l'hiver rugueux

Pour un soleil amoureux.

Au dernier clin d'œil

D'un astre lunaire si peureux

Il ne pourra se vanter avec orgueil

Se vanter d'avoir rencontré la clarté

Du galant dévoué

Du solaire si radieux

Au reflet chaleureux des langoureux.

Report this text