Une monotonie de questions sans réponses

Neptune

Je ne sais vraiment pas ce qu'il m'a pris d'écrire cet " essai", si je puis appeler cela ainsi mais.. Bonne lecture.

J'ai fais du Mal, pour pervertir le Bien.

Mais, dis, qu'est-ce que le Mal, qu'est-ce que le Bien ?


Dans une société régit par des normes, me voilà confrontée à ce problème.


Je ne peux répondre à cette question. Je n'en ai pas les moyens. Ou alors, je devrais certainement m'appuyer sur des personnes bien plus compétentes que moi mais à la fiabilité incertaine.


Dis, à part Dieu ( et même encore lui..), qui a donc la réponse à cette question humaine ?


Le Mal serait dirigé par Satan, le Bien par notre cher Dieu.


Mais en quoi cela consiste-il ?


La guerre, qu'est-ce ?
La manipulation, qu'est-ce ?
L'altruisme, qu'est-ce ?
L'empathie, qu'est-ce ?


Me voilà perdue, désorientée face à quelques mots dépourvus de sens.


Je pense que, nous avons chacun notre propre définition du Bien et du Mal. Comme nous avons propre définition du Bonheur ou même de notre propre Réalité.


Sommes-nous réellement ?


Je ne puis vous dire comme il m'est complexe d'évaluer le degré d'incertitude de notre mortalité.


Y-a-t-il un Destin ?
L'Homme est-il voué à sa perte ?


Tant de questions sans réponses qui glacent mon sang bien trop chaud.


Je m'aventure, alors, tard le soir, dans des pensées mirobolantes qui me font douter de mes propres pensées.


Malheureusement, personne n'a réponse à tout et me voilà contrainte de subir les banalités engendrées par la stupidité humaine.


Je suis mon propre choix -il paraît-.

Mais, je n'ai pas choisi de naître. Ou alors, si, j'ai gagné cette course folle de petits spermatozoïdes. Waouh, quel exploit. C'est bien la seule chose que j'ai du réussir dans ma pauvre existence. Je ne suis pas là pour me plaindre, et, mon humour raté ne vous fera sûrement même pas rire.


Trêve de bavardages inutiles.


Je voulais simplement vous dire.. ou plutôt, vous demander ; Savez-vous qui vous êtes réellement ? Êtes-vous cette personne souriante dans le reflet de votre miroir décorant joliment votre chambre ? Êtes-vous vraiment cette personne studieuse ou au «  je m'en foutisme » révolté ? Êtes-vous vraiment cette personne patiente, cette jolie bombe à retardement ? Êtes-vous vraiment ces mots que vous empruntez lorsque vous parlez ?


Signaler ce texte