Vivre est douloureux

thepurestlove

Dans ce froid de début de mois d'octobre, je suis assise là, à regarder ce ciel couvert d'où on ne peut voir les étoiles.
Je suis ici, à fumer ma cigarette, pensive. La même musique passant en boucle dans les oreilles et ce doux vent froid caressant doucement mon corps, est la seule chose me rappelant que je suis vivante.
Parce que oui, de l'intérieur, je suis un corps sans vie. Je me cache,avec douleur, derrière ce sourire qui s'affiche non stop. Je mens par les expressions de mon corps.
Suis-je une menteuse? Il est fort probable que oui mais pour moi c'est mon armure en fer forgé. C'est mon système de défense à moi.
Donc Oui, le vent froid est la seule chose qui me rappel que je suis là, vivante, les pieds à terre et c'est la chose principale qui me fait tenir dans cette vie imparfaite.
Je reprends une seconde taffe. Je la sens traverser toute ma gorge et me procurer un doux frisson le long de mon épine dorsale. J'ai l'impression de devenir folle face à ces différentes sensations.
Différente ... Un mot si futile mais pourtant qui peut prendre une grande ampleur à chaque prononciation. Chaque syllabe de ce mot, est une torture à mes oreilles, mais de nouveau je ne dis rien et je cache par mon sourire la douleur enfouie au plus profond de mon âme, celle qui me ronge de jour en jour et que je laisse faire.
Oui je suis folle, c'est un fait avéré, mais je sais pourquoi et c'est déjà un grand pas pour moi de pouvoir me le dire. Cette douleur, je sais d'où elle vient et je commence à m'y faire plus le temps passe.
Mauvais ce que je fais? Bien sûr, je le sais très bien, mais je ne peux m'empêcher de vivre avec elle. Il faut que je commence à avancer et que j'arrête de rester plantée là, à me laisse abattre. Un nouveau combat commence pour moi.

  • La vie pour certains est difficile, pour d’autres, aux mêmes situations, elle est plaisante. Comme quoi ce n’est pas la vie en soit, le problème, mais bien les individus avec leurs sensibilités si différentes. Un évènement n’est jamais ressenti identique selon la personne qui le vit. Bonne journée, quand même !

    · Il y a 7 jours ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Signaler ce texte