Voilà ce qui permet à Cécile de commencer son vol d'ange dans le bus pour en geler dans sa chambre

halpage

Par où j'ai donc mérité...

Tous les êtres humains sont appelés à la Saleté, c'est la vocation commune. Moi, j'ai ressenti cette forme d'appel vis-à-vis de mes frères les humains : L'appel à la connaissance de toute la Saleté pour l'humanité. Pour l'avouer librement, j'ai choisi- sain d'esprit- de repêcher un des journaux gratuits du matin, qui se trouvait être disponible « au dessus du tas », dans une des poubelles qui s'adosse au mur carrelés d'oranges du quai de la gare, où j'ai mes obligations. Je le repêchais, ce journal propre à mes yeux, à la surface des choses sales enfouies en profondeurs. Et plié sur lui même de telle façon que ma main a pu le happé au passage. Le journal était un journal d'un format proche du Format A4, mais légèrement plus large et moins haut, d'un papier gris manuscrit. Il avait son titre, lumineusement blanc sur  fond rouge-sang- coagulé, d'une sorte de phylactère occupant le chapeau gris foncé, dans le haut duquel était- comme au balcon- deux bustes d'hommes. L'un, prénommé Philippe, avait son regard du jeu, et l'autre, prénommé Pierre, avait sa manière dans la colonne. Journal du non-retour, j'ai dit, je vais te feuilleter, et mon œil va te transpercer jusqu'au sein de ton intimité.

Page 12. Fradéridérance. Vendredi 4 Février 2014.
Les zoneurs de l'interdit obtiennent grain de cause à beauté significative. Quelques choses que soient, les immaturations du « Va-Ton-Couple » sont suspendues.
Cette manche leur en prend des impatiences.
Les énormes paquets ont obtenues, hier, des reproches aux approches, le gel provisoire des immaturations des «  Va-Ton-Couple ».
C'était donc bien agréable, en effet, de décider cette suspension provisoire. Le temps que soit menée par bien extraordinaire, les affaires qui se perdent, confié au réputé à faire parvenir entre les mains les belles.
Á charge pour lui, de trouver en émoi une issue aux obstacles qui oppose «  Va-Ton- Couple » et zoneurs de l'interdit, sur fond de la mener, campagne à la compagne.
Les responsables des pagnes parlaient ainsi d'une décision « courageuse et candide ».
Une volonté d'apaisement retrouvée dans les rangs des commodes d'affaire du «  Va-Ton-couple » souhaitant   "donner une chasse » à la méditation de ces mots  classes:
«  je ne vous demande qu'un pot ».
Ils veulent trouver un moyen de cohabiter dangereusement avec les zoneurs de l'interdit. Une paix qui, pour les frissons et l'ardeur, a pris les contours d'un coeur.

Report this text