.Vous émois.

Alice Coppens

25 Mai 2018.

Ils ont ce regard planté dans celui de l'autre. Lui pense au futur elle pense qu'il ne l'aime pas. En face d'eux se trouve une jeune fille le casque enfoncé dans les oreilles. Ses yeux sont rivés sur ce couple qui se dévore la bouche comme on savoure un beignet au sucre. On se lèche les lèvres on se mordille pour récupérer le moindre grain de sucre qui aurait échappé à notre langue animée par la substance chimique qui excite nos sens et notre cerveau. Deux mondes s'affrontent celui des couples et celui des célibataires. Pour l'un le vent est en poupe pour l'autre on voudrait tout foutre à terre. Il y a deux mondes qui s'affrontent et se détestent. Le premier voudrait revenir à ce temps où les choix n'étaient que pour soi et pas pour l'autre. Le second voudrait accélérer les choses pour avoir le temps de partager avec un autre. Dans les deux cas on est perdant. Dans les deux cas on s'habitue. Dans les deux cas on se dit que tout n'est pas perdu .

  • C’est ben vrai, tout ça ! Dans tous les cas, il y en a une qui fait souffrir sans le vouloir vraiment et un autre qui souffre tout simplement. On peut intervertir les sexes, ça marche pareil ! :o))

    · Il y a 4 mois ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Signaler ce texte