Vous êtes dans leurs cercles

white-hunter

Les femmes m'adorent. C'est une sacrée nouvelle, même si je commence à faner sévèrement.

Les femmes m'adorent ! C'est pas pour me vanter - mais un peu quand même - les filles sont presque folles de moi. Sur Google +, pour dire à quel point c'est officiel ! Je les ajoute parfois dans mes cercles … dans connaissances. En hésitant, car leur bio est assez incomplète, et il faut bien choisir ses relations, dans la vie. Je parle comme ma mère, des fois. Chaque semaine, au moins une nouvelle personne m'ajoute à ses cercles, et veut parfois me causer. Jamais d'homme. Mais je me méfie des filles. Je me suis fait avoir déjà une fois. C'est vrai, une fille, c'est rond, c'est doux, c'est chaud. Mais c'est libre, c'est même sauvage et ça peut faire beaucoup de mal. Maman me le disait : j'ai vérifié quand même. D'un autre côté, la solitude c'est lent, c'est glacial, c'est rugueux. Et ça serre un peu, là, comme un cauchemar … Mais on est éveillé.

 

J'ai tout dit, pourtant, à M'dame Google+ … « Senior campagnard … Déjà vieux, boiteux, presque borgne, sourdingue et malheureusement encore conscient. Parti de rien, pas encore arrivé … Pour ce qui est de mes compétences, j'ai juste demandé de répéter la question ». J'avais mis rencontres dans mes recherches, je n'allais pas écrire affaires ou travail, vu que je ne travaille pas. Après j'ai noté amis, mais j'ai un peu peur que de jeunes hommes se méprennent, alors qu'élargir leur cercle ne m'intéresse pas du tout.

 

Peut-être qu'elles ne lisent pas les bios, ces adorables personnes, se contentant des images. Imaginant que ma gueule et ma fortune sont à l'avenant des paysages que je montre. Il y a bien des paysages d'automne, c'est exact aussi. Ou qu'adopter un vieux, c'est mieux, parce que les chiens ça fait des dégâts quand on les laisse seuls, parfois. Et que ça pisse partout, quand c'est petit. Chez les vieux, ça arrive aussi, je crois. Un vieux pour savoir si ça bande encore ? Évidemment ! Et je prends même deux comprimés de Débandol® le matin. Vous ne connaissez pas ? Ah ! Pour dire que sur ce plan, encore … Mais je m'égare. La fréquentation des femmes, surement. Où sont mes cachets, à propos ?

Mon charme agit, point. Et mon style légèrement décalé, et même de guingois fait des ravages. Je suis fort content d'avoir des lectrices, qui vont de Google+ à mon blog, j'imagine. Je les embrasse toutes. D'ailleurs, je vais remettre  "rencontres". Non ?   Dites-moi.

Report this text