Vous êtes mon seigneur, je le proclame.

Julia Nast

J'en suis là, à terre, je me tue à tes genoux, tu vois. Les forces me manquent désormais, et ma détresse est infinie, j'offre ma vie tout entière à toi, va finir ma peine !

Je me souviens des détails mais je ne sais plus le lieu ni la date, je me souviens de ton regard et de ton sourire, aucun ne m'était destiné. Tu occupais tout mon champ de vision, j'étais Vénus tout entière à sa proie attachée.

J'ai fini par m'imposer à ta vue comme une victoire, tu me regardais enfin. Tu as déroulé sous mes yeux admirateurs toutes les pièces de ta vie. Tu voulais changer le monde et m'emmener avec toi dans cette épopée, je voulais changer le monde avec toi, mais tu ne voyais en moi qu'un témoin à tes prouesses. 

Report this text