Y a plus de raisons !

Jay M Tea

Une petite impro de fin de semaine. Entre philosophie et psychanalyse. Enjoy.

          Mais si on y regarde d'un peu plus près, on prône la science partout, et les lobbys invisibles qui tirent les ficelles du monde nous poussent dans le vide mystérieux de la physique quantique et de toutes les sciences dures. Certes, pourquoi pas. Si on est d'accord avec cette vision brouillée. Ces sciences nous racontent de belles histoires en 3D et le monde entier surfe sur le net. Il y apprend tout et n'importe quoi. L'été dernier, par exemple, je me suis enfilé l'encyclopédie anatomique et j'ai recopié entièrement à la main toute la partie sur le système cardio-vasculaire, de l'embryogenèse à l'arrêt cardiaque. J'ai lu aussi quelques bouquins de bases sur la physique quantique justement. Sans les formules trop complexes, on arrive tout de même un peu mieux à comprendre les choses qui nous entourent . Mais entre l'étude raisonnée de la vie et la vie – comment dire ? – sans l'étude et sans les contraintes des langages censurés, les langues se délient et les masques tombent ; une vue ouverte sur un monde désintéressé des approches « scientifiques » de l'Existence. C'est un saut désarticulé dans le vide, une sensation de liberté infinie.

Report this text