100 jours

kelen

100 jours
On a fêté nos 100 jours.
Pas 100 jours sans tabac ou sans alcool
Juste nos 100 jours d'école
Faut dire qu'il faut se fixer des objectifs
Parce qu'une année entière c'est sportif
Alors on y va par étape en mode challenger
Car 100 jours d'école c'est plus de 500 heures !
500 heures de mains qui s'agitent
500 heures de « c'est pas moi ! » et de « j'cours plus vite »
A croire que l'énergie est exponentielle chez les ptits
Enfin surtout entre 15 et 16 heures le vendredi.
Alors atteindre l'objectif du 100 ème jour
Pour un maître ou une maîtresse, quel parcours !
On a évité les microbes tenaces, 
Les croche-pieds des cartables dans la classe
On a esquivé les parents procéduriers
Et on a rempli la paperasse de l'IEN,(enfin on était obligés).
Bref pas d'incident majeur pour l'équipe
A part les remontées d'incidents… dramatiques
Mais à force de voir toujours les mêmes gosses
Claquer les mêmes portes et devenir féroces
On est presque devenus psys spécialisés
En gérant l'urgence sans moyens adaptés
Alors pour nos 100 jours on s'amuse
Et enfin on pose un peu le manuel de lecture
Je sais bien que je les saoule avec mes images
Et que c'est difficile de trouver la bonne page
Surtout quand on sait pas compter plus loin que 30
Et que pour eux la dizaine est un truc étrange
Alors pour une fois on va prendre le temps
Et arrêter de courir pour un oui pour un non
On va prendre le temps de respirer
Et un petit peu s'écouter …
Vous croyez qu'ils n'ont rien à dire ?
C'est que vous ne leur donnez pas la parole
Un gamin de 6 ans n'a pas de filtre
Et tout l'impacte sans aucun contrôle
On s'exaspère sur notre jeunesse
Qui glisse et manque de justesse
Mais à aucun moment, on ne lui donne les moyens
De se construire dans un univers serein.
Dans nos quartiers les écoles se disloquent
Les murs sont sales et les portes se bloquent
On est obligé de faire chauffer la plastifieuse
Pour mettre de la couleur sur les murs de la classe
La mairie met 6 mois à sortir une perceuse
Pour mettre des porte-manteaux en place
Le scandale c'est de mettre tout le budget dans la sécurité
Et plus rien dans l'éducation et l'aide à la parentalité
Et après on s'étonne de voir les petits qui décrochent
A mesure que la vie de leurs parents s'effiloche
Il est 20 heures et ils sont encore dans la rue
Y'a juste à espérer qu'ils se prennent pas une balle perdue
Alors pour le 100ème jour, on va lire vraiment cette fois
Montrer qu'on sait faire et travailler l'estime de soi
Car si la société se délite, à ces petits ont donnera accès
Au langage et aux mots, armes de construction de la pensée
Pour que, malgré le contexte, ils se remettent à rêver
Et qu'ils puissent construire l'espoir dans leurs cités
L'enjeu n'est pas de viser le minimum pour eux
Autorisons nous d'avoir l'exigence d'attendre bien mieux
Dans leurs petits mots, dans leurs dessins, dans leurs bisous
Je vois l'humanité, celle qui en fera des Hommes debout

  • moi qui travaille en pédopsychiatrie, je les vois arriver ces enfants en souffrance.... on essaye de faire en sorte qu'ils s'en sortent.... certains y arrivent et d'autres sont déjà trop loin...; dans un ailleurs..... meilleur ou pire.....

    · Ago over 3 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

Report this text