A Andry

Mickael Froideval

Célébration d'une amitié homme/femme

Çà fais maintenant plus de vingt ans

Qu'on est resté de grands enfants

On ne s'est jamais rien promis

Que de rester toujours amis



Que je t'appelle ma petite sœur

Mon ennemie ou mon âme sœur

T'a toujours fais parti de ma vie

Même si on ne s'est pas toujours compris


On s'est perdu des milliers de fois

mais tu sais bien que çà ne compte pas

On a jamais sût s'oublier

Y a que çà qui compte en réalité


Tu connais si bien mes détresses

Je connais si bien ta tendresse:


Chère amie

Chère amie

Tant de lettres pour se dire

Ce qui ne peux s'écrire

Quand çà vient vraiment du cœur...


Chère amie...

Chère amie...

Tant de lettres qui racontent

Sans pudeur et sans honte

De nous deux le meilleur...


C'est une jolie histoire

Que nos vingt ans...

Vingt ans de mémoires

Où l'autre est toujours si présent....


Tu me racontes tes enfants

Ton mal de vivre et tes tourments

Je te raconte mes erreurs

Et bien souvent mes peines de cœur


Tu me fais rire, me fais pleurer

Moi je te livre tous mes secrets

Mon mal de vivre et mes colères

Tu sais bien que çà ne date pas d'hier


Chère amie

Chère amie

Tant de lettres pour se dire

Ce qui ne peux s'écrire

Quand çà vient vraiment du cœur...


Chère amie...

Chère amie...

Tant de lettres qui racontent

Sans pudeur et sans honte

De nous deux le meilleur...


C'est une jolie histoire

Que nos vingt ans...

Vingt ans de mémoire

Qui nous ont fais plus grand..."

Report this text