A Bichon

Joelle Eymery

O ma belle amie tu as perdu tout ton panache

Je n'aurais pas voulu qu'on se fâche

Je me souviens de toi comme d'une enfant

Regarde ce que tu es devenue à présent

Ta parole est acide et ton sourire amer

J'en ai le coeur qui se serre

Si mes rêves ont suivi leur chemin

Que sont devenus les tiens ? 

Les souvenirs aux parfums de campagne

C'est la nostalgie qui me gagne

Mais tu n'as plus cet air si candide

Et nos échanges sont vides

Comme je ne puis plus te comprendre

Reste comme une odeur de cendre ...

Report this text