A Gérard de Nerval

petisaintleu

Sous la frondaison d'un charme

Je suis tombé sur ton âme

La folie d'une fille sage

La passion d'une gitane

Hypnotisent un impoli

Une ornière ouvre une porte

Vers les ombres d'une ville maure

La beauté du mont Parnasse

Me font miroiter un lieu

Où je serai ton ami

Le corsage d'un corps peu sage

La peau lisse sous une pelisse

Badigeons d'un alibi

À Passy ou à Senlis

Nous danserons jusqu'à minuit

Sur un tronc ou dans ta couche

La souche m'importe peu

Pourvu qu'il y ait le feu

D'une Sylphide nommée Sylvie

Report this text