A la recherche du temps...

marivaudelle

Je ne recherche pas le temps perdu!
Ni celui que j'ai perdu.
Qu'ai-je fait de tout ce temps que je n'ai pas gagné ?
L'ai-je perdu si je ne l'ai pas gagné ?
Je ne sais pas tout faire.
Je ne suis toujours pas bonne à tout faire.
Et pourtant, comme j'aimerais tout faire.
Après avoir dépassé la pudeur de me sentir observée.
Mes mains ont glissé sur mes seins, mon ventre,
entre mes cuisses, mes fesses.
Et face à ce miroir intégré au-dessus de la tête de lit.
A genoux sur mon lit. Face à mes caresses.
Je me suis caressée et j'ai aimé ce corps.
J'ai aimé mes fesses, j'y ai glissé un doigt pendant que mon autre main s'occupait de mon sexe,
J'ai adoré cette nouvelle combinaison.
Et les mains ensemble se sont animées si vite, que j'ai joui très vite.
Étonnée de tant de rapidité. C'était beau et bon.
Me rasseyant sur mes fesses, j'ai vu mon visage.
Je me suis regardée. Je me suis vue.
Les traits détendus. Je me suis goutée.
Et je me sentais prête au partage d'un moment de grande intimité.
Ces mots qui chantent à mon oreille,
réveillent mon âme autant que mes sens,
Me dessineras-tu encore de ta plume, une nouvelle vie ?
Me caresseras-tu encore de ton encre ?
Donne-moi mes ailes d'envie,
pour qu'enivrée, je te chante ma nouvelle vie,
De tes lèvres soufflent l'espoir,
De tes mains s'écrit mon chemin,
De tes claques, je me débarrasse de tout mon inutile,
De tes mots, je m'ouvre à toi, je m'ouvre à moi, 
découvrant que femme je suis, je puise en toi,
Dépassant ma pudeur, mes frayeurs,
rieur, toi tu me devines dépassant mes failles.
De mes envies, je t'ouvre à moi et me glisse en toi.
Me laisseras-tu un jour dessiner sur toi mes folies ?
Caresserai-je un jour ton antre toute la nuit ?
Je me secoue, je me réveille, je me pince…
J'ai perdu mon temps, j'ai perdu l'homme,
J'ai perdu mes illusions.
  • Ne pas rester que ce qui aurait pu être au risque d'empoisonner présent et avenir. Voir plutôt comment organiser la suite. La vie est loin d'être un chemin linéaire. Bref, aller au-devant de la vie...

    · Il y a 2 mois ·
    Coquelicots

    Sy Lou

  • ce texte est si triste et très beau dans sa nostalgie. J'aime l'audace de l'érotisme. Bravo

    · Il y a 2 mois ·
    Creersavie

    anna_lise

Signaler ce texte