À quoi bon écrire

sixiemeplanete

il n'y a pas de bruit dans l'espace si personne n'y est pour l'entendre alors à quoi bon écrire si personne ne lit?

Cette solitude me maintient dans un coin sans issue;
Je suis une chambre sans fenêtre
et mon corps cède au poids de mon mal-être.

Cette lourdeur examine des sentiers méconnus,
Jongle avec des émotions malvenus
Ces trois dernières années pèsent sur mon âme comme la lame qui attend le condamné
Ton silence et ton absence Sillonnent mes pensées
Je me demande pourquoi (n'es tu pas là )
T'es la lumière qui guide mes pas,
Ta voix, la musique qui rythme mes pensées,
Depuis j'entend le vide crier

 

 J'entend le vide crier.


À quoi bon penser, à quoi bon aimer 
si je passe mes nuits et mes journées 
à fuir ce monde et m'isoler

 

À quoi bon vivre, à quoi bon avancer
si le soleil n'éclaire plus la chaussée
Des murs en brique encerclant mon vécu 
des secrets périlleux y sont bien emprisonnés 
Une paix labile qui menace ma santé

 

Combien de temps avant ma mise en liberté?

 


Report this text