actualité tu nous tiens

David Ralin

Petits parqués, bercés par la douce supercherie

Des templiers, promoteurs de sécurité,

Des censeurs, escroqueurs du tout va judiciaire,

Des oppresseurs de l'opposition populaire,

Nous pressent à nous taire face à cette junte disciplinaire,

Vérité d'apothicaires, ces faussaires nous poussent vers un séminaire

Incendiaire, impopulaire d'une vision sectaire.

Ceux là même qui d'un édit insidieux ont jeté le discrédit,

Sur notre danse endiablée de la valse des fous insoumis

Sur notre bouffée asphyxiée de liberté inassouvie

Blessant la vigilance à tous nos esprits.

Ils font de leur compte bancaire une jachère de terres hospitalières

Susurrant à nos oreilles cette douce couleuvre mensongère

Qu'une belle cage dorée pour un peuple apeuré

N'a plus qu'à se réfugier.

Vacillant sur les bons discours des prétendants

Qui ont assombri le chant glorieux si poussiéreux de notre coq national

Belle Marianne baisse les armes sociales,

Quand aura brulé l'héritage ancestral

De notre devise devenue caricaturale.

Car ton peuple est en danger

Poings liés, liberté bâillonnée,

Nos défunts journalistes soudoyés par des nouveaux fascistes déguisés

Tentent quand nos parents ont tant donné

De blesser nos latines origines,

Oubliant leur plume libertaire qui souffle l'adultère

D'une mesquine allégeance libertine aux fratricides.

Par un état d'urgence au libre échange des mécréants

Confortant les ignorants aux hommages poignants,

Des électrons libres errant au doux carnaval

D'un état qui fait mal……….

  • Sables mouvants....

    · Ago 9 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • Bravo ! ... Comment bâillonner une révolution à travers les médias et les réseaux sociaux. Sommes nous cuits ou vraiment trop cons ???

    · Ago 9 months ·
    Gaston

    daniel-m

Report this text