Attache(s)

euterpe

Maître de mes soupirs, venez exacerber mes émois
Timide, je tairai mon plaisir, vous lançant
Un défi odieux que vous relèverez.
Votre corps se fera plus vainqueur, plus perçant,
Jusqu'à ce fier instant où vous délivrerez
Ce que je refusais d'avouer. Amoureuse,
Dans vos bras je croirai avoir trouvé mon roi.
Je vous promettrai tout, folle, trop généreuse,
Car seuls importeront ce transport, cette foi.
Je n'aime plus les jours ni les nuits qui vous cachent,
Je souffre de ce qui me prive de vos attaches.
Ma bouche descend, fait monter votre désir
Je vis l'instant, mais ne veux pas le fuir
Mes lèvres savent bien ce qu'elles veulent faire
Ériger votre désir, le transformer en fer
Et que d'en bien jouer, je n'aurai pas de peine
Jamais vous n'auriez cru que je sois cette musicienne
ma main se rapproche, ma bouche s'apprête
Je veux tout garder, à personne ne le prête
C'est un beau concerto, je joue en virtuose
Parfois j'improvise, invente de nouvelles choses
Que j'aime cette musique, je peaufinerai ce talent
Puisque je veux tout vous donner, demain et maintenant
J'espère savoir prolonger encore cette fête
Et tout arrive, comme une tempête.
Report this text