Au revoir

lune-noire

" Je préfère arrêter avant qu'il ne soit trop tard. Je ne veux plus rien de toi, plus rien savoir du tout. Devenons des inconnus. "

Je suis encore abasourdie

Même en colère, je souris.

Je comprends plus notre histoire,

Des mensonges, des jeux, du noir.


Je suis encore en colère,

Je me sens trembler dans les airs,

Pas de larmes qui coulent sur mes joues,

J'irais presque croire que je m'en fous.


Tu veux jouer, tu tentes le feu,

Et après tu t'étonnes quand je t'en veux,

Ne joue jamais avec mes sentiments,

Je le sais pourtant, je sais que tu mens.


Et si tu veux vraiment savoir,

Bien sûr que j'avais envie de te voir,

Continuer de nous imaginer, le soir,

Au lieu de ça, je préfère te dire au revoir.



Report this text