Aussi vite que les chiffres

fefe

Vingt-huit ans bientôt. Que je tape mon nom sur des touches de claviers.

Parfois si les ordinateurs avaient des touches noires et blanches, je me demande quel son ça pourrait donner.

Je sais le taper mon blaze, sans regarder, très vite.

Cinq jours de travail, deux jours de repos. Cinq semaines de vacances, quarante heures hebdo.

Déjà peut-être un million de kilomètres. Neuf cent litres de bière, cent soixante-quinze kilos de blonde.

Un nombre incertain de partenaires sexuels, trente litres de peinture, trois accidents de voiture.

Quatre-vingt-deux verres cassés, cinq prises de sang, aucun canapés achetés, mille copies doubles A4 grand carreaux perforés. Dix-huit scènes d'artistes.

Six allées retours en avions, cent seize mille huit cent cigarettes, quelques taches aux poumons, mille cinq cent soixante-six litres de lait écrémé.

Cent mille heures d'écoutes musicales, cent-soixante-neuf mille euros récoltés à la sueur de mon bas front.

Trois cent quatre-vingt-dix heures de danse, vingt vomis pour alcoolémie, dix-huit point de perdus sur mon permis, cent marches à pied alors qu'il fait nuit.

Trois mille six cent cinquante envies de déménager, Huit déménagements effectués.

Trois fois le premier album de Céline Dion, plusieurs centaines d'insultes aux consanguins, autant de revendications contre le racisme, le nombrilisme et les humeurs de perdants.

Trente minutes d'harmonica cumulés, deux mille heures de batteries, le million de lumières allumées.

Trois cent treize kilos de jambon, neuf semaines de dos bloqué, deux millions neuf cent cinquante-six mille cinq cent réveils,

Une intégrale d'œuvres d'un écrivain épluchée, le demi-million de solo de guitare entendu.

Cent fois victime d'arnaques, deux grands parents disparus.

Tant de touche de piano que je n'oserais les compter.

Un nouveau texte, quatre fois vingt-cinq centilitres de bières en l'écrivant.

Le temps passe aussi vite que des zéros qui s'alignent. Va te faire foutre, la vie.

  • c'est original, moi aussi j'adore les chiffres, c'est pour cela que je perds trente fois par jour au jeux de hasard, et autant aux courses de chevaux. Aucune bière, aucune cigarette, plusieurs maladies, moins 20 kilos en douze ans. Plus soixante trois ans de vie. Et moins cent lecteurs sur welovewords. J'avais 118 lecteurs j'en ai maintenant 18.
    en tout cas cela donne des idées de présentation.

    · Ago about 5 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

Report this text