Bilan.

mamselle-bulle

Bilan. Quatre mois après.

Mots de psy : "emprise", "perversion narcissique", "séquestration mentale", "manipulation", "maltraitance".

Voilà, les mots sont posés. Durs. Vrais. Tranchants.

Alors quatre mois après je parviens à raconter. Les mots qui blessent, les mains qui tremblent. Les deux derniers jours, proches de la folie.

Violence verbale. Coup dans le mur. Perte d'identité. Mutisme. Sous alimentation. Alcool à outrance. Larmes contenues. Fuite. Séparation. Reviviscence d'un trauma.

"Soyez fière du chemin parcouru". Je le suis. Je commence à l'être. À comprendre que non ce n'est pas moi la folle.

Bilan. Quatre mois après. Métamorphose physique et psychologique.

Du temps. De la colle pour reconstruire cette âme en miette. Les amis, les sourires. La meilleure amie. Pilier.

Et puis, le début d'une histoire. Nouvelle. Saine. Du temps aussi pour ça.

Pour tout réapprendre. Pour refaire confiance. Pour ne pas avoir peur. Le début de quelque chose. Pour le reste on verra.

Vivre au jour le jour. Être moins cérébrale. Lâcher prise. Être... simplement.

L'heure du bilan. La reprise progressive de confiance. Et toutes ces personnes. Belles. Soutien sans faille. Force nouvelle. Nouveau départ...

Bilan. L'heure du bilan. La vie qui reprend. Pas à pas. Coeur à coeur.

Report this text