Caroline

Adelphine

Caroline c'est un petit mois de toute ma vie. 

C'est un bout de rien et un bout de tout. 


Caroline c'est une femme, les cheveux courts. 

Caroline c'est sa coupe. 

C'est aussi sa façon de marcher. Et c'est ses hanches quand elle marche. 

Caroline c'est son timbre de voix. 

Grave et rassurant. Surtout quand elle chante. 

Caroline c'est son sourire. Ce sont aussi ses dents. 


Et puis c'est quand elle me regarde encore alors que j'ai déjà terminé ma phrase. 

C'est quand elle me demande quelque chose et puis que moi je suis perdue en elle. 

C'est quand je me perds dans son visage. 

C'est quand je m'égare à la regarder. 

Que le noir de ses yeux est bien trop noir, pour voir tout ce qu'il se passe à côté. 


Caroline c'est perdre le contrôle. 

C'est une éternité à l'intérieur d'une minute. 

C'est un espace dans l'étroitesse. 

Un endroit dans lequel j'aimais être. Un lieu. Un refuge. Un contenant à l'émotion. 


Caroline ce sont des heures à penser. Caroline c'est tout ça.


Caroline c'est peut-être quelqu'un avec quelqu'un dans sa vie.


Caroline est un souvenir. Qui perdure. Des mois durants. 

  • il y'a de ces gens qui ne quittent jamais vraiment nos esprits
    Je ne la connais pas mais j'éprouve une grande sympathie à son évocation tout en simplicité et en émotions.

    · Ago over 6 years ·
    Siren

    hinareva

Report this text