Ceci n'est pas un titre

eymeric

La femme me fascine, la race humaine me dégoute.

Les cul rond,

les grosses poitrines,

les métisses,

les cheveux frisées,

les yeux bleus,

les chatins,

les cheveux attachés,

les sourires ultrawhite,

les barrettes dans la bouche,

les polos,

les foulards,

les marinières,

les bonnets,

le skate,

les lunettes,

les rouquines ,

les sud-américaines,

les hipster,

les BCBG,

les air Max 1,

les sweat à manche longue,

les bandanas,

les lèvres qui se mordillent,

les cheveux de feu,

les maillots à poids,

les shorts à carreaux,

les chemises,

les grosses lunettes de soleil,

les voix rock,

le twerk,

les robes à moitié ouvertes,

les épaules dénudés,

les tatouages sur la côte,

les filles avec des maillots de foot,

les shortys,

la fierté,

l'intelligence,

les manches agrandis,

les fellations,

les grosses cuisses,

les joues,

Shym,

Kim Kardashian,

Nicki Minaj,

Karreuche Tran,

Karine Le Marchand,

Beyonce,

Ayem,

Louise Sawyer,

Sidney Tamilia,

Izia Higelin,

Adèle Exarchopoulos,

les chapeaux, 

les comptes instgram big booty,

le hastag curlyhair,

les jeans gris,

l'argent,

le pouvoir,

le poulet,

l'écriture,

la grenadine

... 


Ca ne suffit plus.


J'en ai marre 


des trajets en bus,

des bouchons,

d'écouter toujours la même musique,

de la mal bouffe,

des histoires éphémères,

des filles trop longues,

des règles,

des inégalités,

du manque de culture,

du mauvais temps,

d'ouvrir les boites de médicaments du mauvais côté,

des connards sur la route,

de faire la queue au bar,

des bars,

des mendiants alors que je me lève aux aurores pour travailler,

des riches alors que des mendiants se lèvent aux aurores pour survivre,

du frigo vide,

des gens qui ont un avis sur tout,

de ma femme,

de mon taff,

des ballerines,

des emails de ma fac,

des appels inconnus,

des arnaques par téléphone,

des gens qui ne décrochent pas puis qui me rappellent dans la foulée,

des nuits blanches,

des jours noirs,

des factures,

des maladies,

d'enterrer les défunts,

de voir naitre des connards,

de la culture du vide,

des gens qui veulent toujours remplir les moments de silence,

des blondes,

de ces artistes qui ne portent pas leurs couilles malgré leur exposition,

des contrôleurs de bus,

de l'assistance SFR,

de mon banquier,

de mon postier qui se trompe,

de ces vieux aigris racistes dans le bus,

de Marine Le Pen,

de Donald Trump,

de Manuel Valls,

de Yann Moix,

de BHL,

de Enora Malagré,

de Véronique Genest,

de Alain Finkielkraut,

des fausses cheveux de feu sur le hastag curlyhair,

des oignions,

de mon ordi qui plante,

de mes lacets qui ne tiennent pas,

des gens qui me demandent de répéter,

des gens qui se plaignent que tout est trop long,

de Nabilla qui trouve un éditeur en claquant des doigts,

du silence sur le génocide au Congo,

de Laurence Rossignol qui est toujours en poste,

de la race "humaine". 



  • Selon les jours c'est pas le même plateau de la balance qui pèse le plus lourd mais un bel équilibre dans ton texte.

    · Ago about 6 years ·
    Ananas

    carouille

    • Merci beaucoup pour la lecture et le commentaire !

      Je vous invite à liker ma page : https://www.facebook.com/EymericPageProfessionnelle :)

      · Ago about 6 years ·
      10403125 10206644474419303 6500541427491989208 n

      eymeric

    • J'irai voir ; )

      · Ago about 6 years ·
      Ananas

      carouille

Report this text