Céphale et Procris

Isabelle Polle

Concours de poésie : Céphale et Procris

la jalousie m'a rongé
la trahison nous a brisés
Notre amour a pardonné
pour mieux recommencer
Parce que tu es belle
je suis heureux d'être avec celle
dont j'aime les yeux et les mains
l'odeur, la voix et les rêves
comme l'ombre de son chien

Céphale et Procris
La femme du Christ

Tu es depuis lors
mon sud, mon nord
mon est et mon ouest
mon chant, mon repos, mon or
mon rire, ma parole, mes gestes
mon air, mon eau, mon feu,
ma Terre, mon espoir, mes Cieux
mon été, mon un-timité, ma Vie
mon amour et mon amie

Céphale et Procris
La femme du Christ

Parce que je suis mort une fois
de ne t'avoir perdue mon amour
Désormais sans toi, c'est toujours
Mourir une deuxième fois
Mon désespoir, mes insomnies
Un cœur sans abri dans la tempête
Je t'aime comme l'on se défenestre
Sans retour ni compromis
La Vie ne vaut plus la peine
Parce que Je t'aime

Céphale et Procris
La femme du Christ

Report this text